Passar para o Conteúdo Principal

logótipo mirandela

Hoje
Hoje
Amanhã
Amanhã

Orthez

imagem
Situation:

Son implantation, au pied des pyrénées et au carrefour de la Chalosse landaise, du Pays Basque et de la Bigorre, en fait un site idéalement placé. Point de départ de toutes les escapades, de toutes les découvertes, Orthez, ancienne cité médiévale, vous accueille par tous les moyens d’accès :

1 - Air

Aéroports :

  • Pau-Pyrénées (à 30 mn d’Orthez) Tel : 05.59.33.33.00
  • Biarritz-Parme (à 45 mn d’Orthez) Tel : 05.59.43.83.83


2 - Route

  • RN 117 Pau ® Bayonne
  • A64 (Saint Sébastien-Bayonne ® Toulouse)
  • D933 (Mont-de-Marsan ® Pampelune)
  • D947 (Dax ® Oloron-Sainte-Marie)
  • N134 / D936 / D947 (Jaca ® Orthez)

3 - Rail

  • TGV SNCF / Gare d’Orthez : Tel : 05.59.65.25.05
  • TGV : 4 arrêts quotidiens sur la ligne Paris-Tarbes-Paris

4 - Autobus

Des liaisons régulières d’autobus sont assurées avec la côte basque, le Béarn et les Landes :

  • Transport palois Réunis : 05.59.82.95.85
  • Régie des Landes : 05.58.56.80.80 / 05.58.05.66.00

Population Une population stable

Population totale de la ville : 10 121 ha

  • 4 749 hommes (47 %)
  • 5 372 femmes (53 %)

Densité : 221 habitants/km2.

De 1990 à 1999 :

Naissances 859
Décès 1000
Entrées 2692
Sorties 2589
Solde apparent 103

Quelques chiffres sur les naissances et les décès des Orthéziens en 2000

Naissances : 77 (35 garçons et 42 filles).
Pourcentage de naissances hors mariage : 40,3 %
Âge moyen de la mère : 31 ans
Décès : 120 (62 hommes et 58 femmes).
Âge moyen du défunt : - hommes : 75,4 ans - femmes : 83,1 ans.

On peut remarquer que la population n’est que relativement vieillissante, car on peut constater que de 1999 à 2001, la maternité d’Orthez a enregistré une augmentation des naissances de 14 %. Parallèlement, on peut noter qu’en moyenne sur les trois dernières années, 20 % de ces naissances correspondaient à des personnes domiciliées à Orthez et 80 % à des personnes étrangères à Orthez.

La population mentionnée est la population sans doubles comptes. Dans la population totale (ici, 10 936 habitants), certaines personnes sont comptées 2 fois (exemple, les étudiants qui ont un logement dans leur ville d’études sont comptabilisés dans la commune où ils habitent mais aussi dans celle où vivent leurs parents). La population sans doubles comptes ne les comptabilise que dans la commune où ils habitent. La population totale sert de référence pour les textes législatifs ou réglementaires. Par contre, la population sans doubles comptes est utilisée pour des statistiques.

D’une manière générale, le nombre d’habitants s’est stabilisé entre les deux derniers recensements.

L’histoire d’Orthez

L’origine d’Orthez se perd dans la nuit des temps.

Notre vieille cité s’enorgueillit d’être au nombre des villes béarnaises dont le nom apparaît le plus anciennement dans le temps.

Elle surgit dans l’Histoire lorsqu’en 1194, Gaston VI de Moncade l’arrache définitivement aux vicomtes de Dax.

Les souvenirs de Moncade puis de Foix, parmi lesquels on note l’éclatante personnalité de Gaston Fèbus, lui assurent une paix durable fort appréciée en ces temps médiévaux très agités.

Capitale du Béarn pendant deux siècles, Orthez doit beaucoup à son bâtisseur Gaston VII de Moncade.

C’est lui qui, retranché derrière les murailles de son château, peut lancer au roi d’Angleterre ces fières paroles devenues la devise d’Orthez : « Toquoy si gaouses ». Prospérité et grandeur sont les caractéristiques d’Orthez à cette époque.

Fortement secouée par les brèves mais sanglantes guerres de religion en 1569, déchue de son titre de capitale, mais dotée d’une université protestante, elle reste cependant une des villes les plus importantes du Béarn, état indépendant jusqu’en 1620.
Le 27 février 1814 voit la bataille d’Orthez, avec la victoire des alliés commandés par Wellington sur l’armée napoléonienne de Soult.

Le Pont Vieux, qui a résisté aux charges de poudre qui devaient l’anéantir, reste le témoin de cette bataille et de la grandeur passée . C’est un bijou de rêve, dans le décor délicat des grands toits de tuile rousse. La Tour Moncade, l’Église Saint-Pierre, la Maison Jeanne d’Albret, l’Hôtel de la Lune témoignent également du faste et de la prospérité de la cité.

Il faut voir également quelques demeures anciennes ainsi que les maisons en pierre superbement entretenues qui nous rappellent l’explosion des constructions « hors les murs » du XVIII ième siècle.

Orthez est avant tout une frontière et un carrefour entre le Piémont Pyrénéen et la terre de Chalosse. Convergence des voies, convergence des hommes et donc des idées. C’est ce brassage, source de richesse, qui est la principale caractéristique d’Orthez.

Orthez est aujourd’hui une cité assez bien équilibrée, entre les activités du primaire (agriculture), du secondaire (industrie), et du tertiaire (commerce et artisanat).

www.mairie-orthez.fr

ÁREA DE MUNÍCIPE

Aceda à sua Área de Munícipe para ter acesso aos Serviços Online, Gestão de Newsletters entre outras funcionalidades.

CONTACTOS

Câmara Municipal de Mirandela
Praça do Município
5370-288 Mirandela

Telefone 278 200 200
Fax 278 265 753
E-mail geral@cm-mirandela.pt

Linha verde: 800 205 791